Un démonstrateur d'agriculture urbaine en économie circulaire à Saint-Cyr-l'École (78)

Mis à jour le 07/04/2016
Économie circulaire
Projets pilotes
ACTION REMARQUABLE

La reconversion d'une décharge de remblais en bordure du Parc de Versailles

Sur une ancienne décharge de terres de remblais non cultivable longeant l'ancienne Allée Royale, l'association Le Vivant et la Ville a installé sur 3,5 hectares un démonstrateur d'agriculture urbaine hors sol. Le projet qui s'intitule "Les Fermes en Villes", inauguré en septembre 2014 a été soutenu par la Région Île-de-France, l'Europe, le Conseil général des Yvelines, la Communauté d'agglomération Versailles Grand Parc, l'ADEME et le Ministère de l'Agriculture par le programme CASDAR. Cette friche de remblais était inoccupée depuis de nombreuses années (sauf par des motocross). Le Vivant et la Ville, association "grappe d'entreprises" qui regroupe 25 sociétés du monde du paysage, du sol, de la gestion de l’eau, de l’urbanisme et de la formation a formé un groupement en son sein (Veolia, Hydrosol, Sol Paysage, les Jardins de Gally) pour piloter le projet.

En 2012, le terrain a vu les premiers aménagements et dorénavant le site se présente en 3 pôles :

  • une production maraichère hors sol de fruits rouges, tomates et salades (2,3 hectares) vendue localement par différents systèmes de vente (boutique de la Ferme de Gally, distributeurs automatiques, restaurants...)
  • un espace de location de jardins hors sol pour le grand public
  • une zone vitrine sur le thème de l'agriculture hors sol (gouttières, hydroponie avec pompe solaire, aquaponie, paillage...) pour faire de la pédagogie

Une application concrète de l'économie circulaire

Par ses multi compétences et l'analyse des gisements locaux, le projet "Les Fermes en villes" et ses porteurs ont pu rendre efficient son modèle économique et écologique en utilisant des remblais de proximité (35 000 m3 de terres issues de la mise en conformité d'une station d'épuration voisine immédiate) pour aplanir le terrain. Celui-ci a été aménagé en pente douce pour récupérer les eaux de pluie et ainsi autonomiser la gestion de l'eau (déjà efficient par la mise en place du goutte-à-goutte). De même le projet réutilise du concassé de béton, du marc de café et des déchets verts d'une plateforme de compostage Versaillaise en tant que substrat de culture. Pour couvrir le sol des copeaux de bois broyés sur place sont utilisés.

Une volonté de répliquer le modèle en Île-de-France

Le montage financier du projet, facilité par des opportunités locales (réutilisation des terres excavées voisines) est prévu pour atteindre un retour sur investissement sur 5 ans. L'association Le Vivant et la Ville souhaite mettre à disposition ses compétences pour dupliquer le modèle sur d'autres friches, en tenant compte des spécificités locales et gisements de déchets réutilisables. Les modules d'agriculture hors sol sont installables et démontables facilement et rapidement, rendant l'opération possible sur des terrains vacants avant réaménagement.

L'ARENE Île-de-France accompagne le Vivant et la Ville à travers les territoires qu'elle accompagne et le dispositif d'accompagnement sur les circuits courts alimentaires.

Contacts

Thomas Hemmerdinger
Chef de projet Démarches territoriales
Tél. : 01 77 49 79 86
Nous contacter

Partenaires associés

Nos publications

Octobre 2017
- ARENE
L’ARENE a organisé un cycle de formations « Économie circulaire et territoires » durant l'année 2017. Afin de construire une forme de culture commune...
Septembre 2017
- ARENE
Les collectivités disposent de plusieurs leviers pertinents pour l'économie circulaire, tels que la commande publique, l'urbanisme ou les relations...
Septembre 2017
- Commissariat général au développement durable
L’alimentation constitue un enjeu fort de durabilité en termes de santé, de cohésion sociale, d’environnement et de développement économique...

AILLEURS SUR LE WEB

Lieu de l'événement