En vie d'oasis, découverte de mondes et modes de vie menacés

Publié le 04/11/2014Mis à jour le 04/04/2016
Auteur : 
ARENE, pS-Eau (Programme solidarité eau)
Solidarité internationale
Projets de territoires
Cette exposition nous éclaire sur la fragilité de l’écosystème ancestral de l'oasis dans lequel vivent 2 % de la population mondiale. Il a besoin d’être sauvé. Autrefois, refuge stratégique sur la route des caravanes et du commerce, l’écosystème oasien fut construit et maintenu par l’homme avec le temps, grâce une gestion rigoureuse des ressources naturelles sur 3 étages. Mais, aujourd’hui, entre vestige et laboratoire d’intérêt planétaire, cet équilibre est en danger. Collectivités et scientifiques s'engagent aux côtés d'une société civile qui s'organise. La civilisation oasienne, avec ses modes de vie et ses écosystèmes si particuliers font partie du patrimoine commun de l'humanité.
Cette exposition s’adresse aux décideurs et animateurs d’Île-de-France engagés dans la coopération décentralisée, ainsi qu’aux scolaires à partir du collège.
 
L’exposition comprend 14 panneaux plastifiés de 90 X 120 cm, avec un système d'accroche par le haut. Les panneaux sont insérés dans un tube de transport à roulette avec sangle.
 
Liste des 14 panneaux :
  • Présentation de l’exposition
  • Des exemples d’oasis et leur répartition
  • Les 3 grands types d’oasis du pourtour méditerranéen
  • L’écosystème de l’oasis
  • Le palmier
  • Techniques de collecte et de gestion de l’eau
  • L’association de l’agriculture et de l’élevage couplée à une gestion économe du milieu
  • L’oasis, un patrimoine unique
  • Un équilibre séculaire bouleversé. Quelles menaces pour le milieu ?
  • Agriculture traditionnelle basée sur la gestion raisonnable des ressources naturelles ou agriculture moderne de production marchande ?
  • La société civile s’organise
  • Une prise en compte locale et nationale
  • Collectivités et scientifiques s’engagent
  • La civilisation oasienne, ses modes de vie et ses écosystèmes si particuliers font partie du patrimoine commun de l’humanité.

À voir aussi

Partenaires associés

Auteur : 
ARENE, pS-Eau (Programme solidarité eau)
Solidarité internationale
Projets de territoires
Cette exposition nous éclaire sur la fragilité de l’écosystème ancestral de l'oasis dans lequel vivent 2 % de la population mondiale. Il a besoin d’être sauvé. Autrefois, refuge stratégique sur la route des caravanes et du commerce, l’écosystème oasien fut construit et maintenu par l’homme avec le temps, grâce une gestion rigoureuse des ressources naturelles sur 3 étages. Mais, aujourd’hui, entre vestige et laboratoire d’intérêt planétaire, cet équilibre est en danger. Collectivités et scientifiques s'engagent aux côtés d'une société civile qui s'organise. La civilisation oasienne, avec ses modes de vie et ses écosystèmes si particuliers font partie du patrimoine commun de l'humanité.
Cette exposition s’adresse aux décideurs et animateurs d’Île-de-France engagés dans la coopération décentralisée, ainsi qu’aux scolaires à partir du collège.
 
L’exposition comprend 14 panneaux plastifiés de 90 X 120 cm, avec un système d'accroche par le haut. Les panneaux sont insérés dans un tube de transport à roulette avec sangle.
 
Liste des 14 panneaux :
  • Présentation de l’exposition
  • Des exemples d’oasis et leur répartition
  • Les 3 grands types d’oasis du pourtour méditerranéen
  • L’écosystème de l’oasis
  • Le palmier
  • Techniques de collecte et de gestion de l’eau
  • L’association de l’agriculture et de l’élevage couplée à une gestion économe du milieu
  • L’oasis, un patrimoine unique
  • Un équilibre séculaire bouleversé. Quelles menaces pour le milieu ?
  • Agriculture traditionnelle basée sur la gestion raisonnable des ressources naturelles ou agriculture moderne de production marchande ?
  • La société civile s’organise
  • Une prise en compte locale et nationale
  • Collectivités et scientifiques s’engagent
  • La civilisation oasienne, ses modes de vie et ses écosystèmes si particuliers font partie du patrimoine commun de l’humanité.

Nos publications

Septembre 2017
- ARENE, Commission Nationale de la Coopération Décentralisée (CNCD), Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères
La démarche participative au profit de l’action internationale
Novembre 2016
- ARENE, Nomadéis, YouGov
Atténuation, adaptation et résilience, ces concepts-clé du lexique des négociations climatiques pourraient aussi être au coeur de stratégies...
Octobre 2016
- ARENE, ADEME, Ministère des Affaires étrangères et du Développement international
Ce document propose aux autorités locales et à leurs partenaires une réflexion autour des enjeux liés au changement climatique et des actions...

AILLEURS SUR LE WEB

Auteur : 
ARENE, pS-Eau (Programme solidarité eau)
Solidarité internationale
Projets de territoires
Cette exposition nous éclaire sur la fragilité de l’écosystème ancestral de l'oasis dans lequel vivent 2 % de la population mondiale. Il a besoin d’être sauvé. Autrefois, refuge stratégique sur la route des caravanes et du commerce, l’écosystème oasien fut construit et maintenu par l’homme avec le temps, grâce une gestion rigoureuse des ressources naturelles sur 3 étages. Mais, aujourd’hui, entre vestige et laboratoire d’intérêt planétaire, cet équilibre est en danger. Collectivités et scientifiques s'engagent aux côtés d'une société civile qui s'organise. La civilisation oasienne, avec ses modes de vie et ses écosystèmes si particuliers font partie du patrimoine commun de l'humanité.
Cette exposition s’adresse aux décideurs et animateurs d’Île-de-France engagés dans la coopération décentralisée, ainsi qu’aux scolaires à partir du collège.
 
L’exposition comprend 14 panneaux plastifiés de 90 X 120 cm, avec un système d'accroche par le haut. Les panneaux sont insérés dans un tube de transport à roulette avec sangle.
 
Liste des 14 panneaux :
  • Présentation de l’exposition
  • Des exemples d’oasis et leur répartition
  • Les 3 grands types d’oasis du pourtour méditerranéen
  • L’écosystème de l’oasis
  • Le palmier
  • Techniques de collecte et de gestion de l’eau
  • L’association de l’agriculture et de l’élevage couplée à une gestion économe du milieu
  • L’oasis, un patrimoine unique
  • Un équilibre séculaire bouleversé. Quelles menaces pour le milieu ?
  • Agriculture traditionnelle basée sur la gestion raisonnable des ressources naturelles ou agriculture moderne de production marchande ?
  • La société civile s’organise
  • Une prise en compte locale et nationale
  • Collectivités et scientifiques s’engagent
  • La civilisation oasienne, ses modes de vie et ses écosystèmes si particuliers font partie du patrimoine commun de l’humanité.