Consommation et production d'électricité en Île-de-France : Rapport intégral ERDF des données 2009-2011

Publié le 29/01/2013Mis à jour le 29/03/2015
Auteur : 
ARENE, ERDF (Électricité réseau distribution France)
Type de publication : 
Synthèse
Énergie
Énergies renouvelables et de récupération
Plans climat
Transition énergétique

Ce rapport de l'ARENE avec ERDF dresse un état des lieux des consommations et des productions d'électricité en Île-de-France sur les années 2009 à 2011. Sa vocation est d'aider les collectivités, notamment dans leurs démarches Plan climat énergie territoriaux, pour une meilleure maîtrise de l'énergie et une réduction des émissions de gaz à effet de serre. Après avoir justifié ses données et énoncé quelques règles sur des données sensibles, le rapport fait une présentation de l'énergie dans la région. Puis il présente les données régionales de consommation et de production d'électricité en Île-de-France.

La consommation globale baisse de 0,92 % sur les trois ans grâce à  un hiver doux en 2011. La consommation résidentielle représente 76 % du total de l'énergie francilienne distribuée, 22 % pour les entreprises et 2 % pour l'éclairage public. La production quant à  elle augmente grâce notamment à  la cogénération dont la pratique se modifie par de nouvelles lois. Le photovoltaïque, l'éolien et le biogaz se développent toujours.

 

À voir aussi

Partenaires associés

Auteur : 
ARENE, ERDF (Électricité réseau distribution France)
Type de publication : 
Synthèse
Énergie
Énergies renouvelables et de récupération
Plans climat
Transition énergétique

Ce rapport de l'ARENE avec ERDF dresse un état des lieux des consommations et des productions d'électricité en Île-de-France sur les années 2009 à 2011. Sa vocation est d'aider les collectivités, notamment dans leurs démarches Plan climat énergie territoriaux, pour une meilleure maîtrise de l'énergie et une réduction des émissions de gaz à effet de serre. Après avoir justifié ses données et énoncé quelques règles sur des données sensibles, le rapport fait une présentation de l'énergie dans la région. Puis il présente les données régionales de consommation et de production d'électricité en Île-de-France.

La consommation globale baisse de 0,92 % sur les trois ans grâce à  un hiver doux en 2011. La consommation résidentielle représente 76 % du total de l'énergie francilienne distribuée, 22 % pour les entreprises et 2 % pour l'éclairage public. La production quant à  elle augmente grâce notamment à  la cogénération dont la pratique se modifie par de nouvelles lois. Le photovoltaïque, l'éolien et le biogaz se développent toujours.

 

Nos publications

Janvier 2018
- Ceser Île-de-France (Conseil économique, social et environnemental régional), ARENE
Rapport du Ceser Île-de-France (Conseil économique, social et environnemental régional) auquel l'ARENE a contribué.
Juin 2017
- ARENE
Pour répondre aux grands enjeux contemporains, la politique locale doit être issue de propositions innovantes, expérimentées localement d’abord,...
Mai 2017
- ARENE
L’ARENE Île-de-France a créé l’indicateur de facture énergétique à destination des collectivités territoriales franciliennes afin de les aider à...

AILLEURS SUR LE WEB

Auteur : 
ARENE, ERDF (Électricité réseau distribution France)
Type de publication : 
Synthèse
Énergie
Énergies renouvelables et de récupération
Plans climat
Transition énergétique

Ce rapport de l'ARENE avec ERDF dresse un état des lieux des consommations et des productions d'électricité en Île-de-France sur les années 2009 à 2011. Sa vocation est d'aider les collectivités, notamment dans leurs démarches Plan climat énergie territoriaux, pour une meilleure maîtrise de l'énergie et une réduction des émissions de gaz à effet de serre. Après avoir justifié ses données et énoncé quelques règles sur des données sensibles, le rapport fait une présentation de l'énergie dans la région. Puis il présente les données régionales de consommation et de production d'électricité en Île-de-France.

La consommation globale baisse de 0,92 % sur les trois ans grâce à  un hiver doux en 2011. La consommation résidentielle représente 76 % du total de l'énergie francilienne distribuée, 22 % pour les entreprises et 2 % pour l'éclairage public. La production quant à  elle augmente grâce notamment à  la cogénération dont la pratique se modifie par de nouvelles lois. Le photovoltaïque, l'éolien et le biogaz se développent toujours.