Renforcer la place du citoyen sur son territoire

05/10/2016
Partenaires : 
Mouvement Colibris
Démocratie participative
Énergies renouvelables et de récupération
 

Retour sur le Mardi de l'ARENE du 4 octobre 2016.

De plus en plus souvent, des citoyens mettent en œuvre des projets en faveur de la transition écologique sur leur territoire.
La contribution de la société civile dès l'origine d'un projet, est, on a pu le constater, un facteur de réussite et de durée.
Comment fournir à ces projets le soutien nécessaire pour qu'ils puissent se multiplier et avoir un réel impact ?

Au cours de cette matinée, Chantal Jouanno, vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l’écologie et du développement durable, absente physiquement pour cause de "Plan vert régional", a pu dialoguer en visioconférence avec la salle autour de son récent ouvrage numérique "2037, la société des possibles".
Fondée sur les "signaux faibles" et les "technologies émergentes" du présent, ​ sa vision d'une société future souhaitable est faite de valorisation du temps retrouvé pour soi, de limitation des déplacements, de coworking, d'intelligence collective, de Fablabs, de renouvellement des modèles de consommation, d'économie du partage, de droit à l'expérimentation...

Mathieu Labonne, directeur de Colibris, a présenté ce mouvement citoyen visant une transition individuelle et collective.
Inspirer, mettre en relation et accompagner les initiatives citoyennes dans un cadre propice, développer des savoir-faire propres à ce type de projets, les transmettre, tels sont les modes opératoires de ce mouvement (projet Oasis). Colibris contribue partout où il le peut à la transition écologique, en inventant des solutions puis en diffusant l'idée que la réussite est possible.

Plus on démultiplie les projets, plus on développe un savoir-faire, plus on démontre que c'est possible.

Illustration du travail d'articulation nécessaire, Lionel Guy, Chef de projet Efficacité énergétique et Énergies renouvelables a explicité la démarche entreprise par l'ARENE autour des projets citoyens - en particulier d'énergies renouvelables- au service des territoires : Accélérer le développement des énergies renouvelables grâce aux projets participatifs et citoyens.
La structuration du financement est capitale dans la réussite des projets. Différentes formes de financement peuvent fonctionner : le Crowdfunding, la société d'économie mixte, Énergie partagée (qui accompagne les projets citoyens en les aidant dans le financement initial)....
Pour les collectivités, actrices centrales du territoire, de nombreux modes d'actions de soutien existent : Plans climat, appels à manifestation d'intérêt, mise à disposition de foncier, création de débouchés pour la production d'énergie, participation au financement (désormais possible), outils financiers, médiation sur le territoire, communication autour du projet...

À lire : Publication ARENE : Conditions de développement des projets d’énergie renouvelable participatifs et citoyens en Île-de-France

Louise Vaisman, Cheffe de projet Prospective et filières énergétiques a présenté la démarche lancée par l'ARENE sur le renouveau des pratiques démocratiques et en particulier sur le passage à la gouvernance et à l’action partagées : Démocratie participative : quelle contribution des franciliens en 2025 ?
Cette nouvelle forme de démocratie, baptisée démocratie contributive, va au-delà de la concertation et intègre les différents acteurs dans le portage effectif des projets, de leur conception à leur mise en œuvre.

Dans le cadre de ce projet, un accompagnement expérimental est réalisé par l'ARENE autour du projet participatif de création de tiers-lieux de travail dans la ville d'Ermont (95).
Les personnes ressources de ce projet (Céline Bouvet, adjointe au maire, chargée du développement durable, Armelle Pierre, chargée de mission développement durable
Sylvain Héraut et Idris Lechaptois, citoyens membres du comité technique) sont venues témoigner.

D'ores et déjà, un certain nombre de clés de réussites ont pu être identifiées : avoir la préoccupation d'associer l'ensemble des parties prenantes, dès la genèse, essayer d'associer des citoyens non encore initiés aux projets participatifs, comprendre l'historique du territoire par rapport à ce type de projets, être en écoute, comprendre les contraintes des autres acteurs...

À lire : Publication ARENE : 2025 : Quelle démocratie contributive en Île-de-France ? - Fiches scénarios

On notera qu'un certain nombre de compétences -qui peuvent être développées soit à l'âge adulte, soit à l'école- rendent possibles les projets participatifs.
Au final, c'est certainement une culture du mode collaboratif - à travers des compétences sociales, de compréhension des contraintes de l'autre, d'empathie, d'écoute- qu'il faut continuer à développer.

  Retrouvez Le Moment Twitter de l'ensemble de la matinée (photos, vidéos témoignages...)

Retrouvez davantage d'informations sur les fiches projets du site de l'ARENE :

* Tiers-lieux : Espaces dédiés à la vie sociale de la communauté où les individus peuvent se rencontrer, se réunir et échanger de façon informelle. Les tiers-lieux, espaces de partage par définition, sont souvent propices à l'intelligence collective, à la créativité et aux projets participatifs.

Nos publications

Juin 2017
- ARENE, Commissariat général au développement durable
Mieux connaître et reconnaître cette capacité d’innovation, mieux accompagner et parfois aider à changer d’échelle ces initiatives qui marchent, sont...
Janvier 2017
- ARENE
L’intelligence collective est particulièrement efficace pour la résolution de problématiques complexes. Elle permet de produire en un temps limité,...
Septembre 2016
- ARENE
Depuis 2013, l’ARENE a lancé une démarche prospective sur le renouveau des pratiques démocratiques et en particulier sur le passage à la gouvernance...

AILLEURS SUR LE WEB