Newsletter

Des Territoires, Des Projets, Une Agence

La paille, concurrences et complémentarités des usages du gisement agricole en Île-de-France

Publié le 28/06/2018Mis à jour le 18/07/2018
Auteur : 
Département énergie et climat - ARENE de l'IAU ÎdF
Type de publication : 
Étude
Aménagement et construction
Bâtiment durable
Énergie
Énergies renouvelables et de récupération
Méthanisation

Au-delà de son usage agricole, la paille fait aujourd’hui l’objet de plus en plus de réflexions et de projets quant à son utilisation en tant que matériau ou pour un usage énergétique.

Le développement de ces filières impacte les itinéraires techniques (combinaisons de techniques qui caractérisent les différentes manières de conduire une culture) et le travail agricole.

De plus, l’estimation du gisement réellement disponible pour chaque usage est aujourd’hui encore difficile : elle doit inclure le maintien des propriétés agronomiques des sols, l’usage en élevage, la disposition des agriculteurs à vendre leur paille, etc. et varie fortement selon les différents scénarios de demande réalisés.  Le développement de l’utilisation de la paille comme matériau étant plus lent que celui de son usage énergétique, il est donc nécessaire de lui réserver des gisements suffisants pour lui assurer une possibilité de croissance.

La coordination des différentes stratégies de valorisation de la paille est donc nécessaire pour assurer une gestion optimale de la ressource et prévenir d’éventuelles concurrences d’usages. Présentant une analyse des usages de la paille en développement en  Île-de-France, des gisements mobilisables, des impacts environnementaux ainsi que sur le travail agricole des filières énergies et matériau biosourcé, cette étude vise à mieux appréhender la pression globale mise sur la ressource paille ainsi qu’à identifier les opportunités de développement des filières tout en préservant les espaces agricoles.

In fine, elle formule des pistes de réflexion sur les leviers par lesquels les collectivités peuvent participer au développement concomitant des différentes filières en Île-de-France et ce, afin d’éviter une organisation en silos de ces dernières.

Partenaires associés

Auteur : 
Département énergie et climat - ARENE de l'IAU ÎdF
Type de publication : 
Étude
Aménagement et construction
Bâtiment durable
Énergie
Énergies renouvelables et de récupération
Méthanisation

Au-delà de son usage agricole, la paille fait aujourd’hui l’objet de plus en plus de réflexions et de projets quant à son utilisation en tant que matériau ou pour un usage énergétique.

Le développement de ces filières impacte les itinéraires techniques (combinaisons de techniques qui caractérisent les différentes manières de conduire une culture) et le travail agricole.

De plus, l’estimation du gisement réellement disponible pour chaque usage est aujourd’hui encore difficile : elle doit inclure le maintien des propriétés agronomiques des sols, l’usage en élevage, la disposition des agriculteurs à vendre leur paille, etc. et varie fortement selon les différents scénarios de demande réalisés.  Le développement de l’utilisation de la paille comme matériau étant plus lent que celui de son usage énergétique, il est donc nécessaire de lui réserver des gisements suffisants pour lui assurer une possibilité de croissance.

La coordination des différentes stratégies de valorisation de la paille est donc nécessaire pour assurer une gestion optimale de la ressource et prévenir d’éventuelles concurrences d’usages. Présentant une analyse des usages de la paille en développement en  Île-de-France, des gisements mobilisables, des impacts environnementaux ainsi que sur le travail agricole des filières énergies et matériau biosourcé, cette étude vise à mieux appréhender la pression globale mise sur la ressource paille ainsi qu’à identifier les opportunités de développement des filières tout en préservant les espaces agricoles.

In fine, elle formule des pistes de réflexion sur les leviers par lesquels les collectivités peuvent participer au développement concomitant des différentes filières en Île-de-France et ce, afin d’éviter une organisation en silos de ces dernières.

Nos publications

Juin 2018
- Département énergie et climat - ARENE de l'IAU ÎdF
Qu’il s’agisse de l’usage récréatif, cynégétique, de la production de bois matériau ou de bois énergie, les forêts franciliennes font l’objet de...
Juin 2018
- Département énergie et climat - ARENE de l'IAU ÎdF
Au-delà de son usage agricole, la paille fait aujourd’hui l’objet de plus en plus de réflexions et de projets quant à son utilisation en tant que...
Février 2018
- ARENE
Fondée sur une analyse bibliographique et une série d’entretiens, cette étude vise à présenter une cartographie des usages du bois forestier et à...

AILLEURS SUR LE WEB

Auteur : 
Département énergie et climat - ARENE de l'IAU ÎdF
Type de publication : 
Étude
Aménagement et construction
Bâtiment durable
Énergie
Énergies renouvelables et de récupération
Méthanisation

Au-delà de son usage agricole, la paille fait aujourd’hui l’objet de plus en plus de réflexions et de projets quant à son utilisation en tant que matériau ou pour un usage énergétique.

Le développement de ces filières impacte les itinéraires techniques (combinaisons de techniques qui caractérisent les différentes manières de conduire une culture) et le travail agricole.

De plus, l’estimation du gisement réellement disponible pour chaque usage est aujourd’hui encore difficile : elle doit inclure le maintien des propriétés agronomiques des sols, l’usage en élevage, la disposition des agriculteurs à vendre leur paille, etc. et varie fortement selon les différents scénarios de demande réalisés.  Le développement de l’utilisation de la paille comme matériau étant plus lent que celui de son usage énergétique, il est donc nécessaire de lui réserver des gisements suffisants pour lui assurer une possibilité de croissance.

La coordination des différentes stratégies de valorisation de la paille est donc nécessaire pour assurer une gestion optimale de la ressource et prévenir d’éventuelles concurrences d’usages. Présentant une analyse des usages de la paille en développement en  Île-de-France, des gisements mobilisables, des impacts environnementaux ainsi que sur le travail agricole des filières énergies et matériau biosourcé, cette étude vise à mieux appréhender la pression globale mise sur la ressource paille ainsi qu’à identifier les opportunités de développement des filières tout en préservant les espaces agricoles.

In fine, elle formule des pistes de réflexion sur les leviers par lesquels les collectivités peuvent participer au développement concomitant des différentes filières en Île-de-France et ce, afin d’éviter une organisation en silos de ces dernières.