Newsletter

Des Territoires, Des Projets, Une Agence

Le bois de feu en Île-de-France, un bel avenir

Publié le 01/11/2004Mis à jour le 24/04/2015
Auteur : 
ARENE, ADEME
Type de publication : 
Fiche
Énergie
Énergies renouvelables et de récupération
Transition énergétique
"Cette fiche synthèse de 15 pages vante l'usage du bois de feu en Île-de-France. Elle commence par un état des lieux de l'utilisation du bois dans la région : 450 000 foyers l'utilise ce qui en fait la 4e source d'énergie la plus consommée pour le chauffage. Mais les cheminées ouvertes ne font profiter que de 10 % de la chaleur. L'Île-de-France profite de nombreux apports en bois par les fleuves. Bois de forêt, de bocage ou d'élagage, ils servent tous et la vente locale directe fonctionne efficacement. 
 De plus en plus utilisé dans la Région,  Chauffer au bois réduit les émissions de gaz à effet de serre par rapport aux énergies fossiles. Or, le bois est une ressource abondante en Île-de-France qui ne risque pas de s'épuiser. Installer une chaufferie au bois chez soi permet de maîtriser durablement sa consommation d'énergie, tout en étant plus efficace qu'une cheminée ouverte. "

À voir aussi

Partenaires associés

Auteur : 
ARENE, ADEME
Type de publication : 
Fiche
Énergie
Énergies renouvelables et de récupération
Transition énergétique
"Cette fiche synthèse de 15 pages vante l'usage du bois de feu en Île-de-France. Elle commence par un état des lieux de l'utilisation du bois dans la région : 450 000 foyers l'utilise ce qui en fait la 4e source d'énergie la plus consommée pour le chauffage. Mais les cheminées ouvertes ne font profiter que de 10 % de la chaleur. L'Île-de-France profite de nombreux apports en bois par les fleuves. Bois de forêt, de bocage ou d'élagage, ils servent tous et la vente locale directe fonctionne efficacement. 
 De plus en plus utilisé dans la Région,  Chauffer au bois réduit les émissions de gaz à effet de serre par rapport aux énergies fossiles. Or, le bois est une ressource abondante en Île-de-France qui ne risque pas de s'épuiser. Installer une chaufferie au bois chez soi permet de maîtriser durablement sa consommation d'énergie, tout en étant plus efficace qu'une cheminée ouverte. "

Nos publications

Juin 2018
- Département énergie et climat - ARENE de l'IAU ÎdF
Qu’il s’agisse de l’usage récréatif, cynégétique, de la production de bois matériau ou de bois énergie, les forêts franciliennes font l’objet de...
Juin 2018
- Département énergie et climat - ARENE de l'IAU ÎdF
Au-delà de son usage agricole, la paille fait aujourd’hui l’objet de plus en plus de réflexions et de projets quant à son utilisation en tant que...
Janvier 2018
- Ceser Île-de-France (Conseil économique, social et environnemental régional), ARENE
Rapport du Ceser Île-de-France (Conseil économique, social et environnemental régional) auquel l'ARENE a contribué.

AILLEURS SUR LE WEB

Auteur : 
ARENE, ADEME
Type de publication : 
Fiche
Énergie
Énergies renouvelables et de récupération
Transition énergétique
"Cette fiche synthèse de 15 pages vante l'usage du bois de feu en Île-de-France. Elle commence par un état des lieux de l'utilisation du bois dans la région : 450 000 foyers l'utilise ce qui en fait la 4e source d'énergie la plus consommée pour le chauffage. Mais les cheminées ouvertes ne font profiter que de 10 % de la chaleur. L'Île-de-France profite de nombreux apports en bois par les fleuves. Bois de forêt, de bocage ou d'élagage, ils servent tous et la vente locale directe fonctionne efficacement. 
 De plus en plus utilisé dans la Région,  Chauffer au bois réduit les émissions de gaz à effet de serre par rapport aux énergies fossiles. Or, le bois est une ressource abondante en Île-de-France qui ne risque pas de s'épuiser. Installer une chaufferie au bois chez soi permet de maîtriser durablement sa consommation d'énergie, tout en étant plus efficace qu'une cheminée ouverte. "