Newsletter

Des Territoires, Des Projets, Une Agence

Les opportunités de développement de l'économie sociale et solidaire dans la filière du bâtiment durable en Île-de-France

Publié le 17/12/2014Mis à jour le 19/01/2015
Auteur : 
ARENE, RESE (Réseau économie sociale et environnement), DRIEE (Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie Île-de-France)
Type de publication : 
Rapport
Bâtiment durable
Économie sociale et solidaire

La filière du bâtiment est aujourd’hui contrainte de se réformer pour diminuer son impact environnemental : en Île-de-France, les bâtiments sont à l’origine de 50 % des émissions de gaz à effet de serre.

Selon leur mission d’utilité sociale, les acteurs franciliens de l’économie sociale et solidaire (ESS) peuvent jouer un rôle dans la mutation de cette filière et saisir des opportunités de développement.

Certains d’entre eux développent déjà des savoir-faire à forte valeur ajoutée : insertion par l’activité économique, habitat participatif, autoréhabilitation etc. visant à apporter des réponses adaptées aux problématiques sociétales de la précarité énergétique ou de l’exclusion.

Fort de ces constats, le Réseau économie sociale et environnement (RESE) qui accompagne les acteurs de l’ESS engagés dans l’économie verte, a mené une étude qui a permis l’identification et l’examen de certaines de ces opportunités dans la filière du bâtiment durable francilienne, sur la base d’une analyse contextuelle de la filière et d’un état des lieux des pratiques existantes. 

Partenaires associés

Auteur : 
ARENE, RESE (Réseau économie sociale et environnement), DRIEE (Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie Île-de-France)
Type de publication : 
Rapport
Bâtiment durable
Économie sociale et solidaire

La filière du bâtiment est aujourd’hui contrainte de se réformer pour diminuer son impact environnemental : en Île-de-France, les bâtiments sont à l’origine de 50 % des émissions de gaz à effet de serre.

Selon leur mission d’utilité sociale, les acteurs franciliens de l’économie sociale et solidaire (ESS) peuvent jouer un rôle dans la mutation de cette filière et saisir des opportunités de développement.

Certains d’entre eux développent déjà des savoir-faire à forte valeur ajoutée : insertion par l’activité économique, habitat participatif, autoréhabilitation etc. visant à apporter des réponses adaptées aux problématiques sociétales de la précarité énergétique ou de l’exclusion.

Fort de ces constats, le Réseau économie sociale et environnement (RESE) qui accompagne les acteurs de l’ESS engagés dans l’économie verte, a mené une étude qui a permis l’identification et l’examen de certaines de ces opportunités dans la filière du bâtiment durable francilienne, sur la base d’une analyse contextuelle de la filière et d’un état des lieux des pratiques existantes. 

Nos publications

Février 2018
- ARENE
Fondée sur une analyse bibliographique et une série d’entretiens, cette étude vise à présenter une cartographie des usages du bois forestier et à...
Février 2018
- ARENE
Fondée sur une analyse bibliographique et une série d’entretiens, cette étude vise à présenter une cartographie des usages de la paille issue de...
Octobre 2017
- Région Île-de-France
Ce document référence les attendus de la Région Île-de-France en matière d'aménagement et de construction durable. Il s'inscrit dans le cadre de l'...

AILLEURS SUR LE WEB

Auteur : 
ARENE, RESE (Réseau économie sociale et environnement), DRIEE (Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie Île-de-France)
Type de publication : 
Rapport
Bâtiment durable
Économie sociale et solidaire

La filière du bâtiment est aujourd’hui contrainte de se réformer pour diminuer son impact environnemental : en Île-de-France, les bâtiments sont à l’origine de 50 % des émissions de gaz à effet de serre.

Selon leur mission d’utilité sociale, les acteurs franciliens de l’économie sociale et solidaire (ESS) peuvent jouer un rôle dans la mutation de cette filière et saisir des opportunités de développement.

Certains d’entre eux développent déjà des savoir-faire à forte valeur ajoutée : insertion par l’activité économique, habitat participatif, autoréhabilitation etc. visant à apporter des réponses adaptées aux problématiques sociétales de la précarité énergétique ou de l’exclusion.

Fort de ces constats, le Réseau économie sociale et environnement (RESE) qui accompagne les acteurs de l’ESS engagés dans l’économie verte, a mené une étude qui a permis l’identification et l’examen de certaines de ces opportunités dans la filière du bâtiment durable francilienne, sur la base d’une analyse contextuelle de la filière et d’un état des lieux des pratiques existantes.